Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Transamerica, Voyage au coeur de l'Amérique Latine
  • : Bonjour tout le monde, ce blog est écrit par Stève Desaivre et Engueran Tisseau. Il relate notre voyage en Amérique Latine.
  • Contact

Profil

  • transamerica
  • Stève et Enguéran. On vient tous les deux des Aubiers, un village perdu dans les Deux-Sèvres... On a décidé de quitter ce village paisible pour que nos yeux fatigués s'ouvrent à la beauté du monde! On a un projet de réseau vert (cf lien).
  • Stève et Enguéran. On vient tous les deux des Aubiers, un village perdu dans les Deux-Sèvres... On a décidé de quitter ce village paisible pour que nos yeux fatigués s'ouvrent à la beauté du monde! On a un projet de réseau vert (cf lien).

Contact

transamerica.contact@gmail.com

Recherche

30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 03:04

Un petit retour sur le Panamá... après bien des jours d'absence.

La première chose qui nous vient à l'esprit en évoquant ce pays, c'est le canal, bien sûr! Au centre de l'économie panaméenne, il est aussi au centre géographique du Panamá. C'est un canal à écluses. On est donc allés à Miraflores regarder les écluses et des bateaux passer. L'histoire du Panamá s'articule autour du canal qui a nécessité des efforts considérables pour sa construction. Ce sont les français qui tentent les premiers de relier l'océan Atlantique au Pacifique en 1880. De Lesseps, fort de son succès au canal de Suez, se charge de la construction. Mais les problèmes rencontrés lors de la construction sont considérables. On dénombre environ 20 000 morts à cause principalement de la fièvre jaune et de l'insalubrité. La compagnie de De Lesseps est aussi terrassé par les problèmes financiers. Enfin les français doivent faire face à des problèmes techniques insurmontables à l'époque. Après une deuxième tentative française, le chantier est abandonné. Il ne sera repris qu'en 1904 par les Américains qui viennent juste de provoquer l'indépendance du pays (il appartenait à la Colombie jusqu'en 1903). Le canal est ouvert en 1914 grâce aux progrès techniques (on décide cette fois-ci de construire un canal à écluses, tout en suivant le trajet français) et aux progrès sanitaires contre la fièvre jaune et le palud, principalement. Le canal est resté sous contrôle américain jusqu'en 1999, date à laquelle il passe (enfin) aux mains des panaméens. L'intérêt du canal pour le Panamá, c'est bien sûr une manne financière importante, mais on trouve aussi toute sorte de produits pas chers comme hi-fi, voitures, produits Nestlé, vin chilien, etc.


Au Panamá, il y a aussi les indiens Kunas. Ils vivent traditionnellement sur les Iles San Blas, mais on les retrouve jusque dans Panamá Ciudad. On les reconnaît aux habits traditionnels que portent les femmes: une sorte de ficelle de couleur (souvent orange ou vert) qui sert les mollets, une toge avec plein de couleurs elle aussi et un anneau dans le nez qui doit refléter le ciel, le vent et la mer (choses très importantes pour eux). Par contre les hommes s'habillent "normalement". En général, les hommes pêchent et les femmes cousent des tissus. Ça peut leur prendre plusieurs semaines pour un tissu.


On a aussi fait des arrêts à Boquete dans la région du café et à Bocas del Toro, des îles sur la côte Caraïbe. Ces deux lieux sont remplis de touristes américains...

A+

Repost 0
Published by transamerica - dans Panamá
commenter cet article